SANG TABOU
2019.

Les femmes/personnes menstruées cachent généralement leurs menstruations aux yeux du monde et même de leurs proches. Nous avons environ 500 fois nos règles dans une vie.
Alors, pourquoi perdre son temps à cacher quelque chose de naturel au lieu d'en parler ?
Pourquoi regarder des litres de sang coulés à la télé mais refuser de regarder en face celui qui coule de vagins ?
Pourquoi le sang représenté dans les publicités pour les protections periodiques est il encore bleu en 2019 ?
Pourquoi des femmes n'assument pas d'acheter des protections periodiques et de parler de leurs règles à leur conjoint.e ?
Pourquoi la précarité menstruelle est elle encore si présente même en france avec des protections intimes toujours payantes et taxées ?
Pourquoi le congé menstruel n'est il pas plus présent dans le débat public ?
Pourquoi 5000 expressions existent dans le monde pour désigner le fait d'avoir ses règles ?
Mettre des mots sur un tabou, en parler, permet de réduire des effets potentiellement dévastateurs liés à l'ignorance et l'imaginaire collectif. Le sang menstruel est entouré d'une symbolique forte, mystique, entre pureté et souillure.
Mais les règles sont une réalité biologique. Ce n'est ni dangereux, ni sale, ni honteux, cela fait parti de la vie et même du cycle de la vie.
Ne laissons pas rougir nos joues quand c'est le cas de notre culotte quelques jours par mois.